Forum destiné aux stagiaires et passionnés du 3 mâts barque Belem
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam Villert
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1754
Localisation : Orly
Nb de stages : 30
Nb de jours : 171
Nb de milles : 14 379 milles :

- Traversée Atlantique en 2008
- Maroc 2009
- Irlande 2010
- Tour de Corse 2011
- Iroise Manche Méditerranée
de 2004 à 2007

Date d'inscription : 24/05/2004

MessageSujet: Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem   Jeu 21 Avr 2005 - 17:09

eau Encore une programmation télévisée consacrée au trois-mâts Belem sur FRANCE 3 OUEST !!!

"La Traversée du siècle : Le Belem"


Un documentaire de Matthias Lavergne
Coproduction : France 3 Ouest / VM production - durée : 52 minutes

Samedi 7 mai dans "Côté doc" à 15 h 50

Citation :
À la fin du siècle dernier, les chantiers Dubigeon de Nantes lance un voilier au commerce qui deviendra légendaire, Le Belem. Grâce à la volonté de quelques hommes et beaucoup de chance, le Belem a traversé ce siècle. Une bonne étoile veille sur lui depuis sa naissance. Ce film documentaire conte en images l'histoire d'un des fleurons de la marine à voile française.

1896, Le Belem mouille pour la première fois sa coque neuve pour la famille Menier, le célèbre chocolatier. À son lancement, il est un anachronisme flottant : dépassé techniquement par les bateaux à vapeur, et alors que les autres grands voiliers de la marine marchande partent à la casse, le Belem, lui, a survécu et a traversé le siècle, quasiment identique à lui-même. À quoi tient cette exceptionnelle longévité ? Pourquoi ce navire provoque-t-il tant de passions ? C’est ce que nous nous proposons de comprendre en retraçant son histoire, presque son épopée.

Jusqu’en 1914, le Belem subira plusieurs voyages plus ou moins catastrophiques avec des commandants plus ou moins autoritaires. Coups de Pampero, incendie, mutinerie, la fameuse éruption de la montagne Pelée le 7 mai 1902. Avec tous ces évènements et la furieuse ascension des vapeurs, le premier propriétaire jette l’éponge. Normalement, notre histoire devrait s’arrêter là. L’exploitation des voiliers antillais n’est plus viable. Le Belem devrait normalement rejoindre ses semblables dans les cimetières marins, abandonné dans la vase ou mis à la casse. Mais non, le Belem continue. C’est sa seconde vie qui commence.

En 1914, le duc de Westminster a eu un coup de cœur pour ce voilier marchand à l’élégance naturelle. Quelques transformations lui permettront d’entrer dans le cercle très fermé des yachts de plaisance anglais. Après plusieurs navigations, le Belem devenu un yacht de luxe est racheté par le richissime brasseur Ernest Guinness à son ami le duc de Westminster. Mais le Belem aura aussi sa guerre. Celle de 1914-1918 l’épargna, pas la suivante.
En 1939, il mouille en face de Southampton, à l’île de Wight. Lors d’un bombardement particulièrement violent, le bateau perdra ses voiles, son grand mât et quelques-unes de ses vergues. Le navire échappe au pire. Mais Ernest Guinness ayant disparu au début de la guerre, quel destin se profile alors pour le bateau quand la guerre se termine ? Désarmé, mutilé, orphelin, qui parierait encore sur lui ? Le Belem rebondit, encore une fois, comme s’il sautait de vie en vie. Racheté par une fondation italienne, la fondation Giorgio Cini, l’ex-voilier au commerce devenu yacht de plaisance se transforme à présent en navire école au profit des petits orphelins de la mer italiens.

En 1965, bien fatigué et vieilli, le Belem est offert aux carabiniers de Venise qui, faute d’argent, ne savent trop qu’en faire. Il est donc mis en vente. Mais qui peut l’acheter ? Cette fois, on dirait vraiment la fin. Mais un nouveau miracle se produit. Le Belem est racheté par les français, l’Union Nationale des Caisses d’Epargne apporte l’argent nécessaire. Le navire est alors remorqué en France où, après un passage par les chantiers de Brest, il est amarré à Paris, quai de Suffren, où des milliers de touristes viennent le visiter. Sous la direction du commandant Jean Rendier, des dizaines de bénévoles, amoureux des grands voiliers, participent à la restauration. Chacun à sa manière, en donnant le temps et la compétence qu’il peut.

Enfin, un jour, on largue les amarres. Le Belem est prêt pour sa nouvelle vie. Elle recommencera comme elle avait commencé en 1896, sur les quais de Nantes.

_________________
Bien amicalement,
Myriam


Gréements.com
AmisDesGrandsVoiliers.org

Cliquez :


Dernière édition par le Mer 23 Nov 2005 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greements.com/
Myriam Villert
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1754
Localisation : Orly
Nb de stages : 30
Nb de jours : 171
Nb de milles : 14 379 milles :

- Traversée Atlantique en 2008
- Maroc 2009
- Irlande 2010
- Tour de Corse 2011
- Iroise Manche Méditerranée
de 2004 à 2007

Date d'inscription : 24/05/2004

MessageSujet: Re: Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem   Dim 1 Mai 2005 - 10:50

eau France 3 Ouest continue son communiqué sur la diffusion du film "Le Belem, la traversée du siècle " Smile

L'Epopée d'une légende, samedi 7 mai dans Côté Docs à 15h50
Dans le cadre du Festival des Etonnants Voyageurs, dont France 3 Ouest est un fidèle partenaire, le Belem est à quai à Saint-Malo. L’occasion pour la télévision régionale de vous proposer un documentaire inédit retraçant l’histoire du Belem, ce fameux voilier de commerce né à Nantes, qui a traversé le siècle, non sans embûches et rebondissements...

Citation :
1896, le Belem mouille pour la première fois sa coque neuve pour la famille Menier, célèbre chocolatier. A son lancement, il est un anachronisme flottant : dépassé techniquement par les bateaux à vapeur, et alors que les autres grands voiliers de la marine marchande partent à la casse, le Belem, lui, a survécu jusqu’à aujourd’hui, quasiment identique à lui-même.

En 1914, le Belem subira plusieurs voyages plus ou moins catastrophiques, avec des commandants plus ou moins autoritaires. Coups de Pampero, incendie, mutinerie, éruption de la Montagne Pelée le 7 mai 1902... Avec tous ces événements et la furieuse ascension des moteurs à vapeur, le premier propriétaire jette l’éponge. Pour autant, l’histoire du Belem ne s’arrête pas là. Loin de rejoindre ses semblables dans les cimetières marins, une seconde vie commence. Le Duc de Westminster a eu un véritable coup de coeur pour ce voilier marchand à l’élégance naturelle. Après quelques transformations, il entrera dans le cercle très fermé des yachts de plaisance anglais. Après plusieurs navigations, devenu yacht de luxe, il est racheté par le richissime brasseur Ernest Guinness.

Mais le Belem conaîtra lui aussi la guerre. La première Guerre Mondiale l’épargne mais pas la seconde. En 1939, il mouille face à Southampton, à l’Ile de Wight. Lors d’un bombardement particulièrement violent, le bateau perd ses voiles, son grand mât et quelques-unes de ses vergues. Le navire échappe au pire. Mais, Ernest Guinness ayant disparu au début de la guerre, quel destin se profile alors pour le voilier quand la guerre se termine ? Désarmé, mutilé, orphelin, qui parierait encore sur lui ?

Le Belem rebondit, une nouvelle fois. Racheté par la fondation italienne Giorgio Cini, l’ex-voilier marchand devenu yacht de luxe, se transforme à présent en navire école au profit des petits orphelins de la mer italiens. En 1965, fatigué et vieilli, il est offert aux carabiniers de Venise qui, faute d’argent, le mettent en vente. Un nouveau miracle se produit. Le Belem est racheté par les français, l’Union Nationale des Caisses d’Epargne. Après un passage par les chantiers de Brest, il est ensuite amarré à Paris où des milliers de touristes viennent le visiter. Sous la direction du Commandant Jean Rendier, des dizaines de bénévoles, amoureux des grands voiliers, participent à la restauration.

Enfin, un jour, on largue les amarres... Le Belem est prêt pour sa nouvelle vie... Elle recommencera comme elle avait commencé en 1896, sur les quais de Nantes...

_________________
Bien amicalement,
Myriam


Gréements.com
AmisDesGrandsVoiliers.org

Cliquez :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greements.com/
Myriam Villert
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1754
Localisation : Orly
Nb de stages : 30
Nb de jours : 171
Nb de milles : 14 379 milles :

- Traversée Atlantique en 2008
- Maroc 2009
- Irlande 2010
- Tour de Corse 2011
- Iroise Manche Méditerranée
de 2004 à 2007

Date d'inscription : 24/05/2004

MessageSujet: Re: Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem   Dim 1 Mai 2005 - 18:34

eau Petite précision ... l'Emission ne sera diffusée que sur la région Ouest...

why sniff !

Oui mais !!!! ....Pas de panique !!! elle est disponible quand même ! et même en double coffret DVD bravo

Voir le topic Arrow http://belem.forumactif.com/viewtopic.forum?t=76

Le commander auprès de la Fondation Belem Arrow Annonce de la Fondation Belem

Je vous le recommande !!! Il est superbe ! yess

_________________
Bien amicalement,
Myriam


Gréements.com
AmisDesGrandsVoiliers.org

Cliquez :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greements.com/
Myriam Villert
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1754
Localisation : Orly
Nb de stages : 30
Nb de jours : 171
Nb de milles : 14 379 milles :

- Traversée Atlantique en 2008
- Maroc 2009
- Irlande 2010
- Tour de Corse 2011
- Iroise Manche Méditerranée
de 2004 à 2007

Date d'inscription : 24/05/2004

MessageSujet: Re: Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem   Mer 23 Nov 2005 - 23:37

eau Les prochaines diffusions sur France 5


LE BELEM, LA TRAVERSEE DU SIECLE


Arrow le 26/11/2005 à 20h54
Arrow le 29/11/2005 à 14h37
Arrow le 06/12/2005 à 1h03


Citation :
Documentaire de 52' réalisé par Mathias Lavergne et coproduit par VM Group/Jules Verne Aventures, en association avec France 5 et Voyage, et avec le soutien du CNC et de la Région des Pays de la Loire. Production déléguée : Stéphane de Saint-Laumer et Nicolas Goldzahl. 2002. A la fin du XIXe siècle, les chantiers Dubigeon, à Nantes, lancent la construction, pour le compte de la famille du célèbre chocolatier Menier, d'un nouveau voilier de commerce : le " Belém ". En plein avènement des bateaux à vapeur, cet élégant trois-mâts fait déjà figure d'anachronisme flottant. Il traversera pourtant tout le XXe siècle, indiscutablement protégé par sa " bonne étoile ", survivant aux épreuves et aux tragédies. Ce film retrace l'histoire d'un des derniers fleurons de la marine à voile française qui, attaché aujourd'hui au port de Nantes, a commencé une nouvelle vie de navire-école.
(Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants)

France 5 diffuse ses programmes de 3h à 19h sur le réseau hertzien, et de 19h à 3h sur la Télévison Numérique Terrestre (TNT) et dans les bouquets numériques TPS et Canal Satellite.

_________________
Bien amicalement,
Myriam


Gréements.com
AmisDesGrandsVoiliers.org

Cliquez :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.greements.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diffusion TV : La Traversée du siècle : Le Belem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traversée Giens Porquerolles et Porquerolles Port Cros !
» [19 septembre] Traversée des Sucs, 150 km dans les dents !
» Traversée des crochus, dans les aiguilles rouge...
» [CR] Traversée des sucs 2010
» 19-20 juin: grande traversée sud-nord des Pays-Bas (150km)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Stagiaires du Belem :: Photos / Artistes / Livres / Interviews ... :: Le Belem sur votre petit écran...-
Sauter vers: